LES ROBINS DES BOIS ALPINS : site officiel du club de tir à l'arc de MACOT LA PLAGNE - clubeo

L'institution > Histoire de la FFTA

L'institution > Histoire de la FFTA

Historique

Après la révolution de 1789, toutes les compagnies d'arcs et les confréries de Saint-Sébastien furent dissoutes ; les archers étant intégrés à la Garde Nationale. Par la suite, les anciens archers ont reformé des Compagnies d'Arc, sans statut militaire, commençant par la région de Chateau-Thierry.
Ces compagnies se sont ensuite regroupées selon un critère étroitement régional, en rondes de l'Aisne, de l'Oise et de la Somme. Elles étaient formées exclusivement en vue de l'organisation des Bouquets Provinciaux (rassemblements festifs autour de l'arc avec une étiquette et un cérémonial précis à respecter). Dans la région parisienne, elles avaient pris le nom de familles : Familles de Paris, de Vincennes, de Beauté, de la Brie.
Il n'existait ni lien, ni cohésion entre les Compagnies, pas plus que de comité chargé de les représenter à l'occasion des concours officiels, nationaux ou internationaux. L'appel à la chevalerie établi lors des différends entre les compagnies ou les rondes, ou les familles, donnait lieu à des sanctions d'une autorité facile à contester.
Lors de la préparation des Jeux Olympiques organisés à l'occasion de l'exposition universelle de Paris en 1900, Monsieur Octave JAY  (capitaine de la compagnie de Saint-Pierre-Montmartre)  et plusieurs autres capitaines de la Seine, de la Seine et Oise, de la Seine et Marne et de l'Oise, réunirent une assemblée pleinière de la Chevalierie qui se tint le 9 avril 1899 en la mairie du Xème arrondissement. Cette assemblée adopta les statuts et règlements d'une Fédération des Compagnie d'Arc de l'Ile de France sous la Présidence de M. JAY. En 1911, ce titre fut changé en celui des Fédérations des Compagnies d'Arc de France, société affiliée à l'Union des Sociétés de tir de France et agréée par le ministère de la Guerre le 31 décembre 1920.
Elle prit définitivement son autonomie et le nom de Fédération Française de Tir à l'Arc en 1928.
En 1931, la F.F.T.A. et six autres fédérations d'autres pays (Etats-Unis, Grande Bretagne, Hongrie, Italie, Pologne et Tchécoslovaquie) créent la Fédération Internationale de Tir à l'Arc (F.I.T.A.) pour donner une structure internationale cohérente en vue de réintégrer les Jeux Olympiques...

 

 

 

 Source Fédération Française de Tir à L’Arc