LES ROBINS DES BOIS ALPINS : site officiel du club de tir à l'arc de MACOT LA PLAGNE - clubeo

Les flèches piégées et stratégie militaire

 

Lorsque les archers était à cours de flèches on allais récupérer les flèches sur les morts pour les retirer pour éviter cela on utilisais des flèches piégées comme vous pouvez le voie ci-dessus.

 
On pouvait utiliser des flèches sans encoche car celle ci restait sur la corde ou elle était tenue par un lien donc il était impossible de la réutiliser.

La deuxième est encore pire toujours avec l'encoche fixée sur la corde un tirais une flèche avec une encoche apparemment normale mais en regardant de plus prés on peut voir qu'à l'intérieur il y a une lame qui va couper la corde de l'arc quand on va tirer la flèche (j'ose pas imaginer le résultat quand une corde d'un arc de 120 livres casse a pleine allonge, a mon avis l'arc devait casser dans la figure de l'archer.

Une autre stratégie des archers était au début du combat de tirer 1 ou 2 volée de flèche afin de régler leurs tirs, mais l'astuce était de tirer des flèches en sous allonge (environs 4 a 5 pouces plus courte qui donc volait moins loin) les troupes ennemi croyant que c'était la porté maximum s'approchait jusqu’à la  ligne de flèches plantées sur le sol, a ce moment là les archers tiraient avec des flèches a la bonne allonge que tombaient 10 a 15 m plus loin au milieu des rangs.

 
Il faut savoir que le but premier de l'archerie de guerre était surtout d'arrêter les charges de cavalerie avant qu'elles arrive dans les rangs de piétaille mais en essayant de ne pas tuer le chevalier qui était normalement rançonner  ( sauf a Azincourt ou le roi Henri V fit exécuter tous les prisonniers de peurs d'être submergé ).

http://www.musee-archerie-valois.fr/